mercredi 31 décembre 2008

25 ans de livre s'envolent...


This Is Where We Live from 4th Estate on Vimeo.

Quand 25th estate copule avec 4th estate... C'est beau.

Bonne année !!


Un happy end "2008" (pas top récent.. bon!) en forme de marionnette, qui a scotché ma bande passante un bon paquet de fois cette année. Enjoy !

Et puis... très très bonne année à tous !!!!!!!!!!!!!! (J'espère que 2009 ne sera pas comme on l'annonce.. sic !)

mardi 30 décembre 2008

Muxlim Pal... Un monde virtuel pas comme les autres !

Muxlim, premier portail communautaire dédié aux musulmans, a mis en ligne une version bêta du premier monde religieux : Muxlim Pal. C'est vrai que quand on connaît les dérives pas vraiment "morales" qui ont lieu sur Second Life, il valait mieux créer un espace vierge pour la communauté musulmane...

Mais dans cet article du Guardian, on comprend "l'autre" motivation du fondateur de ce réseau social : promouvoir le "Muslim lifestyle", c'est à dire tout ce qui gravite autour de la vie d'un bon musulman, les valeurs, les règles, et... les marques.

Fallait il une nouvelle preuve du coup de boost qu'Internet et les réseaux sociaux ont offert au marketing communautaire ?

lundi 29 décembre 2008

Mac vs PC jouent aux Transformers


Le battle Mac/PC est définitivement entré dans la pop-culture ! Pour l'instant Apple gagne toujours...

vendredi 26 décembre 2008

Bento contre McDo !

Après les beignets de poulets ou les BN en forme de visages, direction le Japon pour découvrir les Bentos. L'équivalent nippon de notre jambon/beurre national, autorise les freestyles artistiques les plus débridés ! Ainsi les bentos préparés par les mamans-poules japonaises prennent souvent des allures de manga et ce, pour le plus grand bonheur des écoliers (un livre leur est dédié)... Une manière ingénieuse et funky de faire manger des produits sains à la génération McFood !

Image : nadja.robot


jeudi 25 décembre 2008

Télé et lobbying religieux...

Les fêtes de fin d'année sont souvent l'occasion de faire sa béa sur les traditions, avant de repartir dans le grand flow de la croissance à tout prix... Au hasard des lecture, je suis tombé sur 2 articles, à la fraternité remarquable, qui exposent des changements presque anodins.

Le premier (dans 20Minutes) nous présente l'icône choisie par Channel 4 (Angleterre) pour ses voeux de Noël alternatifs : le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Mis en place en 1993 pour concurrencer les voeux d'Elizabeth II (qui réplique cette année, avec la création d'une chaîne sur Youtube !!), ce programme ouvre une tribune à des symboles de la "contre-culture"... Seulement cette année, il semblerait que Channel 4 soit allée un peu loin et ça ne plaît pas à tout le monde (notamment l'ambassade d'Israël à Londres..).

Euhh.. Questions innocentes : est-il légitime pour l'émissaire d'un pays/religion de faire pression sur une chaîne privée pour définir sa grille de programmes ? 180° : Une chaîne TV peut-elle bafouer les traditions d'une telle manière pour booster sa course à l'audience ?

2ème article : "TF1 supprime la messe de minuit, le Vatican proteste". Presque tout est dit dans le titre. Les enjeux économiques ont pris les devants et la chaîne N°1 des Français va diffuser un énième bêtisier. Mais pas d'inquiétude, France 2 la diffusera, obligations de service public oblige...

Euhh.. Re-Questions innocentes : Dans un pays laïque, les émissaires d'une religion, quelle qu'elle soit, peuvent ils faire pression sur une chaîne privée pour définir sa grille ? Re-180° : Lequel, de la messe ou du bêtisier, est-il capable d'abrutir le plus de Français en un seul coup ?

Pffff.. Mauvais esprit. Bonnes Fêtes !!


Image : Kiki

mardi 23 décembre 2008

Most contagious... pour les fainéants !



Après le Slideshow consistant, la vidéo One year of Guerilla Marketing (il n'y a pas que des cas de marketing, mais l'idée est là...) beaucoup moins exaustive (ce qui nous replonge dans la problématique contenus vidéos vs contenus textes) qui expose assez bien les grandes influences "buzz" de l'année passée. Merci au non moins mythique ipub pour le lien sur cette nouvelle retrospective ! Note aux lecteurs qui ne partent pas en vacances : je promets de ne pas finir l'année à coups de retrospectives... il reste encore 9 jours !

Most Contagious 2008 : leçon de viralité

Most Contagious 2008
View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: communication marketing)

Pour les bébés-internautes qui ne connaissent pas le mythique blog CultureBuzz de l'agence Vanksen, voilà ce qu'on peut y trouver au hasard des flux rss... Un slideshow indispensable pour ceux qui auraient passés l'année dans le coma ou qui viendraient de découvrir l'ADSL.

lundi 22 décembre 2008

4uatre fait le grand saut !


L'agence 4uatre nous gratifie d'une vidéo plutôt sympa pour signaler son déménagement et son repositionnent. Dans le communiqué, on me parle de déco mais je dois avouer que je suis plus attentif au positionnement... Creative Contents, Strategic Design.

En parcourant la fiche être4 qui détaille l'état d'esprit de l'agence, on découvre une interprétation presque rigide de cette baseline. Avec des images telles que "Les commerciaux donneurs de conseils créatifs" ou "Les créatifs défenseurs du retroplanning", on sent le potentiel véhiculé par ce positionnement un peu mis à mal. Bien entendu la notion de créativité stratégique et de transversalité entre les compétences, me parle (cf. nom du blog!) énormément, mais je les trouves minorées dans ces 2 mise en gras. On peut faire une correc ?


Bien vivre avec les OGM... (ou pas)



Cet article, lu sur le site de Nova, fait le point de manière très concrète sur les OGM et la vie qui va avec. Pour ceux qui avaient vu le reportage diffusé sur Arte "Le Monde selon Monsanto", rien de fondamentalement nouveau, mais pour les autres "intoxication alimentaire" en vue !

Quand on parcourt Google en tapant Monsanto, on a l'impression de fouiller la vie d'un dictateur sud-américain qui aurait relégué Hitler ou son pote Staline au stade d'apprentis "génocideur". Mais le plus fort dans notre monde tout web 2.0 soit-il (qui donne les pleins pouvoirs au consommateur), c'est que malgré un buzz définitivement "négatif" (catastrophique ?), Monsanto parvient à fourguer sa camelote à presque tous les gouvernements, sans que ça ne nous choque plus que ça... Les limites du consommateur/citoyen "tout puissant" seraient-elles atteintes dès le BtoB ?

Le Père Noël en live sur Google Earth !



Après quelques jours intensément dédiés au gros bonhomme en rouge, les posts reviennent aujourd'hui avec un site plutôt inter-générationnel... NORAD tracks SANTA est une opération mise en place par le NORAD (North American Aerospace Defense Command ou NORAD) destinée à suivre en direct l'avancée du Père Noël, pendant sa tournée annuelle. L'histoire part d'une annecdote vieille de plus de 50 ans (à lire, ici) et évolue avec son temps et les technologies.

C'est ici que Santa croise Google. Pour suivre la trace du traineau made in Laponie, le NORAD a sorti les grands moyens ! Les ouils offerts par Google (Maps et Earth) sont parfaits pour la représentation géolocalisée live, et l'universalité du Père Noël n'en est que confortée. Un moyen très intelligent pour le NORAD (genre d'organisme pas forcément connu pour leur sens de la philantropie), de faire connaître sa fonction au grand public, tout en se rendant accessible à tous.

mercredi 17 décembre 2008

La carte de voeux 800 W !



Avec un air de Grand Cristal Film Europe de Méribel (Music Pieces pour Sony) remasterisé, l'Agence AKQA, présente dans les plus grandes villes du monde, nous propose sa carte de voeux vidéo. Elle a déjà été visionnée plus de 40 000 fois, bonnes stats pour une carte de voeux agence...

mardi 16 décembre 2008

Wild Wild Papa Noël !!



Voilà ce que le média web permet... et c'est beau.

La guerre des écrans !

Dans ce très bon dossier de Télérama, on apprend que les écrans (mobiles, ipod, PC, TV, organizer...) ont complètement changé nos styles de vie, et qu'en étudiant les plus jeunes d'un peu plus prêt, on constate que ce n'est qu'un début !!

Dans un monde digitalisé, le rapport à l'espace est bien évidement remis complètement à plat. Les pièces s'agrandissent, disparaissent, les portes s'ouvrent pour le meilleur et pour le pire. Et quand on commence à faire tomber les murs, nos relations avec les autres évoluent elles aussi, normal. Rien de complètement neuf, dans ce dossier, mais une mise en abîme très juste de ces nouveaux joujous entièrement ancrés dans notre quotidien...

Image : Travelin Librarian

Un lien de plus vers Aaaliens.com

J'avais déjà abordé la tendance de la communication par le bookmarking, ou comment devenir référent par la simple expression de ses goûts ; voilà que cette approche s'étend logiquement à l'information. Aaaliens est un site d'agrégation de liens, édité par spécialistes de l'information : des blogueurs reconnus.

En version béta à ce jour, le site rassemble les "links" sélectionnés par ses contributeurs, mais avec une plus-value humaine vs les agrégateurs informatiques : « Faciliter l'accès aux meilleurs contenus du Web avant d'en produire de nouveaux, [...], c'est un projet sur lequel blogueurs, documentalistes, journalistes et bibliothécaires travaillent déjà ensemble », rappelle Nicolas Voisin (blogueur fondateur d'Aaaliens) .

La toile devient si dense, qu'il faut y passer de plus en plus de temps pour trouver des infos pertinentes. Tout le monde ne dispose pas de ce temps. D'où l'importance des "sé-lecteurs", ces experts du web qui vont mettre à disposititon leurs sources à une audience définie.

De plus, économiquement, la démarche est très viable... Le bon référencement d'un site (et donc, une partie de son audience) étant assuré en partie par les liens externes (backlink) émis vers les sites traitant du sujet abordé.

Humm, j'ai mis beaucoup de backlink dans ce post...


Image : OopsyDaze

lundi 15 décembre 2008

Kama- sousdrap, la techno au service de la libido

Vu sur le blog Les 400 Culs, le produit miracle pour mettre un coup de fouet à sa libido... Kama-sousdrap ! Il s'agit du "premier drap housse aux vertus aphrodisiaques fondé sur les technologies de la micro-encapsulation d’huiles essentielles".
En gros, un drap qui libère un tas de principes actifs à chacun de vos frotti-frotta... Mieux vaut ne pas être fatigué !

Après les aliments enrichis en tout et n'importe quoi, on assiste de plus en plus au développent de produits enrichis, qui, non contents de satisfaire le besoin "primaire" qui les a fait naître, assurent d'autres fonctions comme l'excitation (dans notre cas), le bien-être pour certains produits d'hygiène ou même la beauté pour le yaourt !

Est-ce une manière de créer des besoins par l'offre ? Une autre forme de la convergence à laquelle on assiste sur d'autres marchés ? Ou une transition en douceur vers la société des nanotechnologies, qui risquent de modifier de A à Z notre rapport à l'objet ?

Je passerai bien une nuit ou deux dans ces draps...

Image : Fle {S_C}


Des cookies pour les Geeks !

Vu sur le site du cyber-artist Dhreck*, les 1-Up & Mushroom Pixel Cookies. Un tutoriel détaille le procédé de fabrication, ouvrant une voie magistrale à votre créativité culinaire !! J'adore !




*Définition de Dhreck par Dhreck :


>>DHRECK WANTS to go into the matrix.
>>DHRECK HATES expectations.
>>DHRECK HAS a desire to rule the world.
>>DHRECK BREAKS records nobody tries for.
>>DHRECK LIKES strangers with candy
>>DHRECK DESPISES making a neat gun.
>>DHRECK IS FOR building bigger things.
>>DHRECK IS AGAINST the will of the people.
>>DHRECK LISTENS TO 13 & God + The Notwist discography.
>>DHRECK IS INSPIRED BY the clumsiest things.
>>DHRECK IS MOVED BY whims and fancies.


>>DHRECK @ 52°17'44.48"N 5°13'20.80"E

dimanche 14 décembre 2008

Du texte à la vidéo : leçon par Google


Petit post de fainéant, mais pas dépourvu d'intérêt... Cet article (toujours !) de la Fing sur l'avenir des contenus disponibles sur le web et leur accès. Il titre "Quand Youtube remplacera Google" et argue sur les maxiprobabilités que les contenus de demains (c'est presque déjà le cas) seront presque tous en vidéo... D'où un glissement du moteur de recherche "texte" (Google) vers un moteur de recherche "vidéo" (Youtube). Terriblement réaliste quand on sait comment la télé a supplanté la presse écrite en quelques décennies ! Pour ceux qui s'attendent à une révolution sanglante et des coups de machettes par milliers, je rappelle que Youtube appartient à Google... La paix des marchés est dans le monopole !

vendredi 12 décembre 2008

Quel modèle pour la marque d'aujourd'hui ?

Un autre sujet du JDN a attiré mon attention aujourd'hui, c'est l'article Marque digitale, génératrice de valeur ?. La thèse énoncée fait l'apologie de la marque digitale, marque mieux valorisée que sa cousine "tradi", mieux armée pour traverser la crise et qui a su dès le début conquérir et entretenir le Graal contemporain : la communauté.

Les exemples cités sont ceux de CDiscount, Meetic ou INGDirect, bref... Des marques qui ont très largement intégré notre quotidien d'hyperconnectés et qui ont presque fait oublier qu'elles étaient digitales à l'origine. D'abord l'abandon du "dot com" dans le logo, puis la création de points de vente physiques et même la communication OFFLINE (on se souvient de la très belle campagne télé de BETC pour eBay), les marques digitales n'ont plus grand chose à envier à leur cousine tradi.

On peut même s'attendre à une vraie physicalisation (sic!) de celles-ci dans l'avenir avec davantage de points de contact dans la vie réelle. On pourrait imaginer des bars Meetic, des agences ING ou des Hyper CDiscount à tous les coins de rue...

Les marques digitales jouissent de réels avantages dans le système d'aujourd'hui, c'est indiscutable... Mais cet avantage concurrentiel est plutôt faible à l'échelle d'une vie de marque. La marque traditionnelle amorce (plus ou moins bien) sa digitalisation. 2ème round !

Les 5 piliers du Viral !


Pour ceux qui ont un peu de mal à se justifier devant un client sur les règles incontournables du marketing viral, le JDN nous fait une mini rétrospective ( c'est Noël!)...

5 points essentiels :
1/ Surprendre
2/ S'identifier
3/ Partager
4/ Faire savoir
5/ Vendre

J'ajouterai que dans tous les cas, le marketing viral requiert finesse et justesse à tous les niveaux du dispositif. Dès l'idée créative, il s'agit de considérer les moyens de diffusion comme partie intégrante du message (message is medium, disait l'autre). Leur juste orchestration sera la clé de la réussite de votre opération. Une seule erreur peut tout casser.

Autre finesse à maîtriser, l'intégration de la marque... Chaque concept est unique et aucune loi n'existe sur le sujet. Mais en fonction du capital empathie de votre marque, veillez bien à affirmer sa paternité au bon moment et bon endroit, sans "parasiter" l'expérience virale. C'est peut-être l'arbitrage le plus difficile à effectuer, car il faut jongler avec la culture "LOGO" de la majorité des annonceurs.

Bonne chance

jeudi 11 décembre 2008

Après la journée sans achat, la journée sans gays

Nous avions vu il y a peu la journée sans achat, vouée à responsabiliser le pouvoir politico-économique et le grand public sur le non-sens de l'hyper-consommation.

Hier, c'était le "Day without a gay", qui a sévit aux Etats-Unis à l'occasion du 60e anniversaire de la déclaration des Droits de l'Homme. La journée sans gays (l'article de 20 Minutes) fonctionne aussi sur le principe du boycott économique, mais (vous l'aviez compris) de la part de la communauté gay. Elle a été mise en place pour militer contre le revirement idélogique de l'Amérique en faveur de la limitation des droits des gays et lesbiennes.

Avec l'avènement d'Internet et du citoyen/média (et non média/citoyen!), le pouvoir des consommateurs est de plus en plus mis en exergue et on imagine mal que le phénomène s'inverse... Comment mieux se faire remarquer, en tant que minorité, qu'en soulignant son importance pour la société. Le nerf de la guerre est économique, beaucoup l'ont compris, ce qui risque de faire murir quelques initiatives du genre ces prochaines années !

Image : Milennialmyth

mercredi 10 décembre 2008

iPhone = Mouse Killer ?

A l'occasion d'un dossier illustré sur la souris (informatique) et son évolution vu sur Wired, je me permets l'interrogation suivante : L'éclosion des technologies tactiles (iPhone, ou Surface - la table basse - de Microsoft) ne va-t-elle pas sonner le glas de notre rongeur préféré ?

Un peu d'histoire. L'écran tactile existe depuis plus de 20 ans ! Mais à l'époque son coût de fabrication est élevé et les usagers pas du tout prêts à faire touche-pipi avec une machine.

Mais aujourd'hui, la donne a complètement changé (confirme le très complet dossier de Tom's Hardware) et nous assistons même à une "course au toucher" de la part des industriels du hardware. C'est peut-être le début de la fin de la souris.

Imaginez un openspace sans la douce mélodie des clics intempetifs... J'achète !


Image : Mickael Brenton

Le Pan juggling... teaser de cette fin d'année ?!



Après le Air Gaming, c'est une nouvelle discipline décalée qui hante la bande passante de Youtube... Le Pan Juggling ! Communiqué : "C'est une discipline culinaro-artistique à but non lucratif ayant un seul but : transcender les préparations culinaire !

Nous avons lancé le mouvement avec un objectif de futilité extrême. La seule règle est de jongler avec une poêle et un aliment de votre choix et dans la mesure du possible de ne pas gâcher le produit utilisé."

Je dois avouer que les vidéos sont plutôt "connes" et déjantées comme je les aime, et que la démarche pourrait permettre à de nombreuses poêles légèrement trop usitées d'avoir une nouvelle jeunesse... Si vous voulez aller à la rencontre du collectif à l'origine du mouvement, il bénéficie d'une page Youtube dédiée, d'un blog et d'un groupe Facebook (c'est le minimum!!).

Les paris sont à prendre chez Dédé - le tenancier du Balto - pour savoir qu'elle marque est à l'origine de ce buzz... Indice : on murmure que certains "Pan Juggler" bosseraient dans une grande agence de pub du côté des Champs Elysée... qui gérerait un budget d'électroménager anti-adhésif.



Le gaming ou l'avenir de l'entertainment !

Video Gaming Trends
View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: marketing advertising)

Source : ipub

mardi 9 décembre 2008

Euuhh.. What else ?

Link: Fleg Master Tlpizza


Spot pour le site de e-commerce Fleggard.dk. Tout y est. Surement trop...

Source : ipub

Whopper Virgins une OP qui peut faire mal !



L'opération Whopper Virgins a donné la résultat qu'on attendait tous : le sandwich de Burger king est préféré au Big Mac de Mac Donald. Si on dépasse les questions de morale (complètement légitimes!), on peut se poser la question du risque pris par la marque en matière de communication. Imaginez la multitude de détournements envisageables pour qui voudrait attaquer Burger King...

En visionnant, cette vidéo, je voyai d'énormes américains rompus à la consommation de steack aux hormones, de sauces à base de glutamate ou maïs génétiquement modifiés (liste des ingrédients dans les produits BK, ici) à qui on ferait goûter des produits naturels (avis aux annonceurs!!), genre Fromage au lait cru, tomates su jardin ou saucisson ardechois et qui réagiraient avec la même inexpérience.

Quelqu'un a une caméra ?!

3615 - Le zapping réinventé ?

Vu sur Ecrans, un projet de mag'zapping fixe (en pdf) composé de captures d'écrans à peine commentées.

Le nom du mag "TrenteSixQuinzeMagazine" rappelle vaguement un mouroir devant lequel les générations des plus de 22 ans passaient des heures pour obtenir 2Ko d'infos. L'équipe "éditoriale" est composée de 3 personnes et le numéro 1 doit sortir bientôt.

Pas convaincu qu'un business model puisse s'accoupler avec la démarche, je reste séduit par le concept...


Marques premium ou Marques low-cost, basta !

En lisant la dernière enquête Ipsos-Tradexpo sur les habitudes de consommation des français, on peut s'intérroger sur l'avenir des Marques mondiales...

On apprend qu'en ces temps de crise, les français fréquentent davantage les hard discounter avec l'objectif avoué de trouver des produits moins chers. En effet, l'argument prix domine dans le cas des objets de décoration (48% vs 23% qui regardent la qualité). Autre exemple les vêtements et accessoires de mode (46%, contre 37%).

L'intérêt de cette enquête, c'est de savoir que ce phénomène s'amplifie et touche de plus en plus de catégorie socio-professionnelle... On en vient aux marques. Ok , il y aura toujours des gens riches, capables de dépenser leur argent pour des arguments "irrationels", genre : à la mode, citoyen, innovant, bon, rare, beau. Mais on sait aussi que la croissance n'embarque pas tout le monde dans son beau traineau, et que beaucoup (quelques Milliards d'âmes) risquent de ne jamais avoir le luxe d'hésiter entre se faire plaisir et "croûter", tout simplement.

L'hyperconsumériste a toujours été la panacé des riches, mais ne va-t-on pas vers une radicalisation de la segmentation ? Avec 2 marchés complètement hermétiques, où l'un venderait du rêve et l'autre de l'utile ? Et, où les électrons paumés du milieu seraient de plus en plus attirés vers l'un ou l'autre ? Les prédicitions de l'ONU ou de l'Observatoires des inégalités ne sont pas très optimistes...

Bien sur, les marchés émergents disposent d'une middle class toute neuve, toute heureuse de sortir de son état de "survie patente". Mais les cycles s'accélèrent dangereusement et ces nouvelles classes moyennes risquent de voir leur condition régresser aussi vite qu'elle ne s'est améliorer...

Bon d'accord, il fait très gris aujourd'hui et il pleut...



Image : Ramen junkie

Grand Prix de la Communication Solidaire : N°4...

Aujourd'hui 9 décembre a lieu le 4ème Grand prix de la Communication Solidaire. Pour ceux qui ne connaissent pas, ce Grand Prix rassemble tous les acteurs de la communication à but social et humanitaire (ONG, Fondations, Agences de Com, Institutions...) pour remettre des prix aux créations les plus percutantes. Il est organisé par Communication sans frontières (ndlr, assoc à laquelle j'ai adéré, il y a peu).

Extrait du règlement : "Seront acceptées les campagnes répondant à des objectifs mettant en jeu la citoyenneté, la solidarité, le caritatif, le commerce équitable, le développement durable, une grande cause ou une cause d'intérêt général ou public."

L'intérêt pour ce Grand prix et donc la communication solidaire est chaque année plus important, ce qui témoigne d'une métamorphose certaine du marché vers quelque chose de plus "citoyen". En effet, les entreprises sont en train de franchir un cap : leur rôle passe de la simple stimulation économique à la consolidation sociale.

Les cas d'implication de l'Entreprise dans les problématiques citoyennes sont nombreux (le blog dédié en recence un paquet) : Danone avec son Institut, Mac Donald qui œuvre pour les familles, le programme For Women & Science de L'Oréal... Et a priori, on voit mal comment les marques de demains pourraient se passer de ce type d'actions. La prise de conscience a un peu tardé mais aujourd'hui tous les acteurs s'accordent à dire que le rôle des entreprises est au moins aussi important que celui des pouvoirs publics dans l'évolution (salvatrice ?) de la société.

Le salut est donc entre nos mains, nous conseiller en communication, experts du marketing, rois de la stratégie... Under pressure ?

lundi 8 décembre 2008

Motion Design so trendy !

Jay-Z on iLike - Get updates inside iTunes


Encore un clip en motion design sublimement réalisé par Evan Roth (du Webzine/ONG (RED)WIRE). Le commanditaire est l'illustre Jay-Z featuring Santogold et le son devrait faire partie de la B.O du très attendu "Notorious", biopic sur la vie du mythe Notorious B.I.G.

vendredi 5 décembre 2008

Honda arrête la F1, le monde change


Honda The Power of Dreams (italiano) from micheledauria on Vimeo.

Honda arrête la F1 mais se met au film d'animation... Aujourd'hui, Takeo Fukui, le président de Honda Motor, a annoncé que 2008 serait la dernière saison de son écurie en Formule 1. La cause : le climat économique et la crise dans laquelle est plongée la majorité des constructeurs automobiles. Signe du temps pour les sports automobiles ? Surement...

Je vois mal comment un sport, aussi mythique soit-il, peut continuer à faire l'apologie de l'opulence énergétique en toute impunité. Sans compter que la Formule 1 est le faire-valoir des marques automobiles en matière de performances, ce qui n'est plus trop d'actualité : les préoccupations des acheteurs s'orientant vers la sécurité et le respect de l'environnement, souvent opposés à la puissance des moteurs ... D'accord, la FIA a placé l'année 2009 sous le signe de l'écologie (avec Honda qui devait proposer une monoplace aux couleurs de la Terre, sic!), mais l'image véhiculée par ce gaspillage collectif peut-elle encore intéresser des marques (sponsors, écuries) sur le long terme ? Je m'interroge...

Loin de moi la pensée d'abolir l'entainterment moderne, mais l'avenir des distractions les moins responsables (écologiquement ou socialement) semble de plus en plus compromis. Les temps changent...

Super Mario Kart en vrai...



Rémi Gaillard
, source intarissable de bêtise vodéogénique...

Dieu au pays de Nip/Tuck !!

En lisant la CB Newsletter du jour, j'ai attrapé un rictus quelque peu inqualifiable.

L'objet du délit : "Le Jour du Seigneur" choisit BETC Design Afin de moderniser son image, France 2 a confié à Betc Design le soin d’imaginer un nouvel habillage TV et une nouvelle identité visuelle pour l’émission "Le Jour du Seigneur" diffusée sur la chaîne le dimanche matin à 10h30. L’agence a conçu un nouveau logo, une nouvelle typographie qui seront déclinés sur tous les supports de communication de l’émission."

J'avoue qu'il n'y a pas forcément de quoi s'esclaffer (la fin n'est même pas drôle !!), mais à penser que Dieu ou son représentant physique sur Terre (l'Église) ou la représentation hertzienne de son représentant physique (bref!), se comportait comme une vulgaire marque commerciale... Cela m'a donné à sourire. Chacun est libre de ses opinions, bien entendu, et je n'ai pas attendu CB News pour savoir que l'Eglise s'adonnait aux vices du marketing comme les autres religions (exemple avec ce post tout aussi "amusant"), mais la piqure de rappel est toujours un peu "bizarre".

Amen et bravo à BETC Design.

Image : Jasmin Cormier

"Yes we can" à la française

La semaine dernière, je me rendais au vernissage du collectif de graphiste PA, quand je suis tombé nez à nez sur ces obscures affiches de propagandes.

Forcément intrigué, je décidai de les shooter avec mon portable (d'où la qualité d'image!) pour faire mon rôle de blogueur tendance et nourrir le teasing... Bon, j'ai eu un soucis d'extraction et je ne post qu'aujourd'hui, une fois le reveal annoncé !! Pour la médaille "Grand reporter", je repasserai...

Ces affiches, qui détournent allègrement le style du street-artist Obey (dont j'ai déjà parlé, ici) et la promesse du candidat Obama clament : "Faire payer les entreprises qui polluent: Yes we can". On pouvait se douter de la nature de l'émetteur avec un tel claim, et ça n'a pas manqué : Greenpeace a lancé un communiqué avouant la paternité de cette campagne et en a remis une couche à Répu(blique pour les non-parisiens) toujours, à coups d'affiches 4x3 légèrement nuancées : "Réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre en Europe ? Yes you must ! ".

Sur son site français, l'ONG alerte les internautes sur les enjeux du sommet des chefs d'État européens des 11 et 12 décembre. "Il doit faire adopter par l'Europe une réglementation qui :

- confirme l'engagement immédiat de l'UE à réduire de 30 % ses émissions de gaz à effet de serre sur son propre territoire d'ici à 2020 ;

- impulse une politique d'économies d'énergie ambitieuse, avec comme objectif contraignant d'économiser 20 % de la consommation énergétique d'ici à 2020 ;

- développe les renouvelables à hauteur de 20 % de la consommation d'énergie européenne d'ici à 2020 ;

- met aux enchères 100 % des quotas d'émissions de CO2 accordés aux industries et aux électriciens européens ;

- et affecte 100 % du revenu de la mise aux enchères des quotas à la protection du climat, dont 50 % à l'aide aux pays en développement (adaptation, atténuation, transfert de technologies)."

Espérons que notre Président sort dans le coin de Répu d'une part, et réussira ce tour de force politico-écologique, de l'autre ! En tout cas, bravo à Greenpeace pour ce joli buzz teinté de street art.

jeudi 4 décembre 2008

Demolition Party (bis) ?


La démolition est très à la mode en ces temps de remise en question de notre modèle socio-économique... Après La Demolition Party du Royal Monceau, le clip Manual for Successful Rioting de Birdy Nam Nam...

Ca défoule !

Burger King s'attaque aux vierges !!

Buger King a toujours était considéré comme "meilleur" (on parle toujours de fast food !!) que son homologue MacDonald par ses fans. Ca c'est l'insight de départ. L'axe de communication de la marque est depuis quelques temps donc dédié à apporter des preuves concrètes de cet préférences gustative.

Le nouvel opus va très loin en proposant un "real reportage" dans les terres vierges de toute présence fast foodienne. L'idée est de présenter aux autochtones "vierges" de toutes influences marketing (No Kings or Clows, dit le site), le Whopper (Hamburger star de chez Burger king) et le Big Mac de Mc Do. Seuls ces "préservés" du monde moderne sauront décider objectivement des qualités gustatives de ces sandwichs. Le pari est osé pour la marque (opération menée par des chercheurs indépendants, affirme la marque) mais peut en valloir la chandelle ! Début de l'opération dans 3 jours 8 heures 58 minutes 16 secondes...

Merci à Homosemiotikus pour la source.

mercredi 3 décembre 2008

Groundswell : Les réseaux sociaux au Top !

Les sites sociaux sont une formidable source d'inspiration pour tous ceux qui accordent du temps à comprendre et/ou imaginer la société de demain. C'est un fait. A ces personnes, je ne saurai trop conseiller le 2008 Forrester Groundswell Award Winners mis en ligne par... Forrester, géniteur de Groundswell. Ce classement comporte 7 catégories (la seule catégorisation affiche les grandes tendances sociotechnologiques !!)

  • Listening : Les réseaux qui écoutent
  • Talking : Les réseaux qui parlent
  • Energizing : Les réseaux de communautés de marques
  • Supporting : Les réseaux de soutien et d'aide
  • Embracing : Les réseaux de co-création
  • Managing : Les réseaux de pratiques collaboratives manageuriales
  • Social Impact : Les réseaux à impact social
(J'ai repris la traduction effectuée sur le passionnant Les idées qui parlent, bouhh)

Bon. Pour ceux qui n'aurait pas le courage d'aller jeter un oeil ou qui ne voient pas pourquoi un pubard parlent sans cesse de réseaux sociaux, je vous invite à parcourir la catégorie "Energizing". Ou les case studies des plus belles réussites marque/réseau social ! Et là, tout devient limpide ! Des solutions pour renouveller son stock de "xxxx like" pour Dir Cli mal inspiré. Des successtory (enfin!) de dispositifs intelligement construits où l'internaute reçoit un réel bénéfice. Ou tout bêtement l'avenir du branding expérientiel...

Cette sélection a le mérite de nous indiquer les chemins à visiter, que ce soit en terme de marketing ou plus généralement dans nos vies "hyper-connectées". Merci Forrester, et merci Les idées qui parlent !

Bon confidence...Moi, ma préférée, c'est My Starbucks idea : plus de 60 000 suggestions enregistrées à ce jour !!

Nokia star de Youtube !!


Après son spot "Bruce Lee Ping Pong" pour le N96, Nokia revient à la charge avec une démo "ergo" sur toutes les plateformes vidéos du web. Cette vidéo occupe la première place aujourd'hui dans le
"Today's Top 20 Viral Videos" de Viral Video Chart (pour ceux qui ne connaissent pas, je conseille fortement les abus de clic sur ce site!) et confirme l'engouement des internautes pour l'innovation dans la téléphonie mobile.

Outre les concepts publicitaires bien trempés, les opérations de buzz teasing/reveal/high virality friendly, on observe depuis le lancement de l'iPhone (et même avant) l'obligation pour tout constructeur de générer un buzz techno avec des vidéos de ce genre... En effet, les geeks et autres techno-addicts sont des prescripteurs incontournables lors d'un lancement de mobile nouvelle génération, ce qui contraint les marques à communiquer au près d'eux avec un langage qui leur est familier et qu'il aiment vs le langage marketing dont ils ont déjoué les secrets il y a fort longtemps !

L'avenir sera geek ou ne sera pas !

lundi 1 décembre 2008

Génération digitale : apprendre avec LOL !

En lisant l'excellent article de la Fing dédié à la façon dont les jeunes vivent et apprennent avec les nouveaux médias, on est ravi d'apprendre que Facebook et ses compères Myspace ou MSN ne rendent pas con ! A retenir :

- le temps passé "connecté" apporte aux jeunes un savoir-faire et une expérience indispensables pour participer à la société d'aujourd'hui
- leurs activités "connectées" ne diffèrent quasiment pas de celles pratiquées dans le vraie vie : ils fréquentent majoritairement les mêmes personnes, se renseignent sur les mêmes centres d'intérêt...
- l'apprentissage et les affinités s'opèrent avec leurs pairs, d'autres personnes (l'âge n'est pas segmentant) qui partagent les mêmes centres d'intérêt
- l'apprentissage se fait de manière empirique, en "bricolant" vs le magistrale en "lisant"
- un clash de plus en plus important se creuse avec les générations chargées d'éduquer car elles ne comprennent pas ce nouveau mode d'apprentissage
- l'implication des jeunes n'est pas uniforme et restitue souvent les fractures sociales déjà existantes
- l'activité "connectée" compense souvent un manque de moyens physiques : se voir, échanger, flirter, créer nécessite du temps et les jeunes ado en manquent cruellement.

En conclusion, cette étude menée par la Fondation Mac Arthur nous dessine un portrait plutôt optimiste d'une génération qui s'est bien adaptée à un monde digitalisé et qui, a priori, devrait très bien composer avec les nouvelles cartes dont nous disposons tous... :))))))))

Image : ShuffleArt

MacG. Type : la typo à tout faire

Designé par Marcus Schaefer. Ici, le portfolio.

Ps : Désolé pour la définition...

Le marketing de la récession

La crise économique suscite de nouvelles stratégies commerciales, les concepts marketing fleurent bon le chaos économique et la communication n'est pas en rade pour surfer sur la tendance...

Ainsi, on apprend dans 20 Minutes que les restaurants de Big Apple proposent des menus Récession, un producteur de vin fait fureur avec son Recession Wine et les soldes spéciale Récession (le blog dédié) propose jusqu'à 80% de rabais sur le dernier sac à la mode !

Côté com', la crise donne des prétextes, elle offre une tribune opportuniste à ceux qui se rêvent en pourfendeurs du prix bas ! La grande distribution au premier rang avec une nouvelle campagne comparative signée Leclerc ou un spot introuvable pour quiestlemoinscher.com (aka Leclerc again), suivie du près par les Low Cost tous secteurs confondus : Ryanair s'envole litéralement. L'enjeu est de taille évidement, la situation leur permettant de séduire des publics initialement réticents à ce type d'offre.

Même les acteurs de la communication surfent sur le crise pour faire l'apologie de la pub low cost (ici en France, et aux States). On imagine malheureusement bien certains annonceurs, connus pour leur frilosité, tomber dans ce piège du quantitatif absolu... Encore une fois, il va falloir rassurer, justifier des risques pris, et prouver que chaque situation économique peut représenter une opportunité pour l'entreprise. Encore faut-il qu'elle soit prête à prendre ce risque !


Image : Andy Martin

Service public : la RealTV c'est fini !

Dans une interview confiée au JDD, la ministre de la culture et de la communication, Christine Albanel, déclare que "la téléréalité est interdite dans le nouveau cahier des charges du service public". D'accord, la téléréalité, dans sa grande majorité, est le fruit d'un formatage qui n'est pas plus "real" qu'un combat de catch américain. Mais peut-on se priver d'une source d'inspiration aussi conséquente quand on ambitionne d'être innovant, différent ou même qualitatif ?

La téléréalité a accouché de programmes assez intéressants (pas tous !) ces dernières années, qui correspondaient à des besoins d'identification forts chez les téléspectateurs... La course à l'audimat a écarté les idées les plus riches ou les a reformaté pour en faire ce qu'on a vu, mais des concepts comme Koh Lanta, Le pensionnat de Sarlat ou Pékin Express auraient pu (chacun à sa manière) promouvoir des valeurs plutôt positives dans un PAF complètement désincarné. Les condamner aussi rapidement sans remise en question est peut-être un peu précipité...

L'idée de ce post était simplement de s'interroger sur la déclaration de notre chère ministre qui de manière complètement arbitraire et (comme à l'accoutumée) symbolique, a banni toute une typologie de programmes sans les différencier : c'est comme si on interdisait les JT à cause du Six' (feu 6 Minutes) ou du 13 H de JP Pernault ! Certes, la téléréalité n'a pas toujours été génératrice de qualité mais elle a su insuffler un vent de nouveauté bien salutaire sur le PAF des 10 dernières années.

A ce sujet, Télérama et ses fidèles lecteurs ont mis en ligne "10 propositions pour la Télé Publique". Intéressant...


Image : Roadsidepictures

vendredi 28 novembre 2008

Malades du Sida marqués à la puce RFID !

Dans la province indonésienne de Papua, certains malades du SIDA seraient bientôt obligé de porter une puce RFID permettant aux autorités de « surveiller leurs mouvement et [...] les suivre » (source RWW).

Cette atteinte frontale aux libertés individuelles est le résultat d'une politique de gestion de la maladie inexistante, comme dans beaucoup de pays émergents d'Asie (Chine, Inde notamment). Mais on a pu observer d'autres exemples d'utilisation des puces tout aussi inquiétants, dans des systèmes bien moins éloignés du notre.

Dans le dossier consacré par Futura Sciences aux dangers du marquage RFID, nous apprenons qu'aux USA, la Food and Drug Administration a autorisé leur utilisation, dans certains cas. "Sans forcément avoir les conséquences des attentats du 9/11, un accident impliquant de nombreuses victimes réclame des soins en urgence et il faut alors que les secouristes gèrent les priorités. Est-ce que la culture américaine n'autoriserait pas de privilégier les blessés assurés sociaux ?"

Toujours dans ce dossier, le cas japonnais qui a vu des écoliers marqués par ces tags sous-cutanés pour que leurs parents hyper anxieux soient avertis par SMS de leur arrivée en cours... Ces exemples ne partent pas forcément d'une mauvaise intention mais on imagine aisément les travers potentiels provoqués par une banalisation de cette technologie. Dans une société de surveillance telle que la notre, l'obsession du "tout sécurisé" peut aisément nous mener à un "tout contrôlé" où l'individu ne bénéficierai plus que des libertés collectives, consenties par les contrôleurs. Les malades et les enfants aujourd'hui, et demain ?

Image FlickR

Buy Nothing Day 2008



Depuis 1992, la journée sans achat alerte le grand public mais aussi l'industrie et les pouvoirs publics sur le manque de sens du système capitaliste tel qu'il existe. Initiée au Canada, puis adoptée par une grande partie des pays occidentaux (ici, UK), elle tente de responsabiliser le monde hyper-consumériste en proposant par des actions symboliques (voir la pyramide d'Adbusters). Pour la petite histoire, la Buy Nothing Day se déroule le 29 Novembre, jour qui enregistre le plus gros chiffre d'affaire commercial de l'année en Amérique du Nord...

Le "moratoire consumériste" suggéré par cette journée d'activisme ambitionne de nous donner le temps de réfléchir à l'issue de notre situation socio-économique et aux alternatives à envisager. En ces temps de crise et de remise en question globalisée, cette journée risque de faire de plus en plus d'émules. Moi, j'adère !

jeudi 27 novembre 2008

Un petit coin de paradis...

A l'occasion de la journée mondiale de la toilette, le 19 Novembre, Libé nous fait une petite rétrospective sur la situation des cabinets dans le monde.
En vrac, on apprend que 2,6 Mds de personne n'en ont pas, que le nom de vespasienne provient de l'empereur romain Vespasien (69 ap-JC) qui créa les premières toilettes payantes du monde "moderne", que les sacs en plastiques que l'on peut voir aux abords des bidonvilles en Afrique ne sont pas vides ou encore que la cuvette inspire de très nombreux artistes et designers dans le monde (ici, le Toilet Museum).

L'innovation en matière de toilette n'est pas non plus délaissée avec 2 approches bien distinctes : le confort optimal et le respect de l'environnement. Question confort, l'exemple Google inspiré du modèle japonnais est très parlant : "panneau de contrôle permet à la toilette d'être en même temps un bidet avec des fonctionnalités avancées : nettoyage du derrière, du devant, chauffe-bol et séchage intégral. Des fonctions permettent même de choisir la pression et la forme du jet qui vous nettoie" nous apprend J-F Renaud.

Question écologie, les toilettes japonnaises sont plutôt bien vues. Mais la tendance à suivre est la toilette sèche qui fonctionne avec un terreau lombric/compost capable de faire économiser à un foyer moyen 30% sur sa consommation d'eau. Après quelques ajustements techniques, la toilette à lombricompostage pourrait bien être le must have du parfait écocitoyen !

Dernière anecdote scatophile trouvée sur wikipédia : "La Rochefoucauld se disait choqué par les mœurs anglaises, notamment par les pots de chambre près de la table que les gens utilisaient même pendant le repas, à la vue de tous". Vive le progrès...

Image : (Stringer/Reuters)

mercredi 26 novembre 2008

Fight au rayon frais !


Bon appétit !

Sois belle et aboie !


L'agence de mannequin Houseprod nous gratifie d'un spot magnifique au sens plutôt difficile à cerner... A l'heure où l'on dénonce souvent la cadence et le traitement psychologique imposés aux mannequins, cette agence met le feu aux poudres reprenant le titre d'Iggy Pop "Now i wanna be your dog" !

Transgressif, esthétique, inattendu... Et si c'était ça la pub ?!

Source : Chainsaw

Immersion chez les gamers


Le new-York Times nous propose une Immersion dans le gaming et ses émotions. Un photographe américain passionnée par l'univers du jeu électronique, Robbie Cooper, des gamers pleinement immergés dans leur expérience de jeu, pour un portrait un rien flippant de la société du hardcore gaming.

La volonté de l'artiste était de souligner les différences de comportement des joueurs face à leur écran. Le résultat comme le souligne Ykio, est plutôt dérangeant. Une mise en abyme d'une génération dont les expressions sont désincarnées et le rapport à la violence semble complètement banalisé. Si j'avais l'esprit sinueux, j'oserai persque la baseline de fin "Et si vos enfants lisaient un peu..." Ahh, déformation professionnelle, quand tu nous tiens !

Flippant donc...

mardi 25 novembre 2008

Mini-post : L'histoire de Desesperaux

Un joli conte pour enfant (ou pas) réalisé en Papervision. Enjoy.

Des Touchdown en 3D !!

20 Minutes nous apprend qu'un match de Football américain va être diffusé en 3D dans 3 cinémas de New York, Boston et Los Angeles. Le cinéma en 3D en est à ses balbutiements, mais son avenir semble radieux... C'est peut-être même son assurance audience pour ses prochaines décennies !

En effet, le rôle du cinéma a toujours été de créer des émotions, de nous plonger dans un univers introuvable ailleurs (d'où la concurrence marquée des Home Cinema). Et là, l'immersion 3D semble avoir toute sa légitimité ! La 3D va peut-être permettre aux salles obscures de remettre de la valeur ajoutée dans l'expérience qu'elles proposent ? Le succès du téléchargement illégal est peut-être un simple signe de lassitude des consommateurs, qui attendent de la part de cette industrie davantage d'innovation...

Image : Kenneth Moyle

Base de données "branchée"

Tous les parisiens (voire autres citadins) qui ont l'habitude de sortir voient leur boîte mail régulièrement alourdie par les invitations de label "organisateur de soirée". La mienne en accueille bien une douzaine par semaine ! Une activité fructueuse a priori mais dont je n'avais pas saisi le business model...

J'imagine que les clubs font appel à ces prestataires pour garantir la surpopulation de leur dancefloor, et donc le nombre de verre/danseur servi pendant les soirées. Mais pas de quoi se payer une bouteille au Baron !

Aujourd'hui, j'ai reçu un de ces fameux e-mail m'invitant à la Snow Week, "Du Ski, du Fun et du Funk" dixit le label Carwash... Et là, révélation : ces labels aux bases de données ultra-qualifiées, les exploitent intelligement (ou pas) pour qui veut communiquer au près de la caste "branchouille"... Caution du label, proximité, pertinence du message, ce type de communication a de quoi séduire bon nombre d'annonceur.

Ma marque sait faire la teuf !!


Après l'événement "worldwild" pour les 30 ans de Diesel, c'est Adidas qui nous invite à une petite fête privée aux guests très convoités. Petit rappel des faits : Diesel a convié ses clients à une soirée XXX déclinée dans toutes les grandes villes fashion du monde, le 11 Octobre. Certains étaient enchantés, d'autres déçu, le buzz a été colossale chez nos amis overbranchés.


A Adidas donc, d'organiser sa sauterie "Original" assurant la démonstration de son degré de funnitude auprès de ses fashionnistas. Un teaser sous forme d'invitation, une vidéo de la soirée très léchée... Je trouve que ça manque d'interaction. Un site avec des vidéos "off", un concours pour gagner des invitations, un making-off, bref de quoi nourrir davantage cet axe pour le moins riche. A moins que ce ne soit dans le pipe !

Source : ipub.ca

lundi 24 novembre 2008

Google Maps des plans sociaux (sic!)

Vu sur Ecrans, une carte des plans sociaux en France. Par Mathieu Magnaudeix, journaliste chez Mediapart. Terriblement parlant.

Peugeot RJD2 ? Prochaine étape ?


L'automobile est en pleine crise, ça on le savait. Elle doit donc évoluer, se réinventer pour ne pas disparaitre. Les innovations qui en découlent vont principalement dans 2 sens : La diversification/économie énergétique et l'automatisation de la conduite. Cette deuxième orientation nous amène à la voiture robotisée, celle qu'on voyait au début des années 80 dans les films de sci-fi !

Etant donné la relation fusio/passionnelle que l'homo capitalisticus vit avec sa monture, il est intéressant de voir vers quoi nous nous dirigeons. Le dossier du Fing est très complet et vou donnera un bon aperçu de notre futur à 4 roues ! En gros, automatisation de la conduite grâce aux communications inter-véhicules, mais aussi avec l'environnement (signalisation, rembardes et autres platanes), les satellites et les hommes ! Et là, grande question, l'Homme (celui à qui il arrive de lever le majeur pour un dépassement dénué de clignotant) peut-il accepter une telle privation de son libre-arbitre ("arbitre" n'était pas forcément le mot que je voulais) pour économiser au choix : des vies, des ressources premières, de l'oxygène...?

Se faire conduire dans sa résidence secondaire après une dure semaine de labeur, tout en improvisant un petit roupillon... Fantasme ou fin des libertés individuelles ?

Playstation décolle dans les aéroports !

Après la Playstation 2 en juin, les PS3 investissent les aéroports d'ADP pour tenir compagnie aux teenagers excités par leur décollage approchant.

La stratégie est simple mais efficace : imposer l'expérience de jeu dans un contexte "positif" où le prospect sera comblé d'avoir trouvé un partenaire d'attente. Et pour les possesseurs de consoles, ce sont des occasions supplémentaires de consolider le lien avec la marque et de tester de nouveaux jeux. A quand la Wii chez le dentiste ?





Image : http://www.marchander.com

Le sens des organes en pub!


Encore un spot dont le héros n'est qu'un morceau d'homme ! Une langue par ci, un oeil par là, la publicité utilise de plus en plus d'organes pour promouvoir des produits. En l'espace de quelques années ces petits morceaux de consommateurs ont envahi les spots et autres affiches, incarnant manifestement une évolution du discours publicitaire vers quelque chose de plus "sensitif", où l'organe symbolise le sens solicité.

En effet, les marques/produits tentent aujourd'hui d'exalter les sens de leurs publics en préemptant des terrains sensoriels. Il est donc logique que la communication relaie cette tendance de fond. Peut-être doit-elle simplement prendre garde à ne pas perdre le consommateur dans ce champs de bouches, mains, pouces et autres langues... Il y a d'autres moyens de suggérer les sens !

PS vs Communication intégrée !


Pour ceux qui suivent un tantinet l'évolution de notre beau métier, la communication intégrée (diffuser une même promesse sur tous les points de contact entre la marque et ses publics) représente un voie de salut incontournable pour les marques. C'était d'ailleurs le sujet d'une conférence proposée par Influencia à laquelle j'aurais beaucoup aimé participer, passons.

Pour résumer, la communication intégrée permet d'avoir une cohérence entre actes et discours. J'avoue ne pas avoir suivi le congrès de Reims assidument (beaucoup de travail en ce moment!) mais une chose est certaine, c'est que les discours des Wannabe Secrétaire n'ont toujours rien à voir avec leurs actes... On nous a parlé de cohésion, de famille, d'union, et seuls les conflits résonnent. Il y a peu de chances pour que le PS retrouve la confiance que les français lui ont déjà témoigner, et au vu de ce dernier Congrès, on peut s'attendre à un abandonnisme marqué du côté de ses partisans. Dommage pour le plurialisme...